La sale guerre contre la corruption en Algérie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Dénonçons le silence suspect de la majorité écrasante de la presse nationale sur l’affaire d’Algal +, qui se singularise par une revendication ayant trait non pas à une augmentation de salaires ,mais la dénonciation d’une privatisation irrégulière qui s’apparente à un  détournement d’un patrimoine de la collectivité nationale.
La sale guerre contre la corruption en Algérie
La situation socio économique des 370  travailleurs d’Algal + et leurs familles n’en finit pas de se dégrader, et rien ne semble se profiler à l’horizon quant au dénouement de ce conflit qui dure depuis plus de 09 mois.
Outre la pression des autorités administrative et judiciaire de la wilaya de M’sila, et face à cette propension  à occulter les irrégularités ayant prévalu lors de la privatisation de leur unité, les travailleurs, devant leur misère grandissante ont plié, en acceptant la négociation avec les repreneurs quant au modalité de reprise du travail.
Cette acceptation des travailleurs à discuter sur une éventuelle reprise du travail, a cependant buté sur l’intransigeance de l’opérateur privé, qui a fini par faire capoter les négociations. La rupture entre les 02 parties est consommée,et la mise sous le coude des résultats de l’enquête de l’IGF par les hautes autorités du pays,sont la preuve formelle d’une volonté délibérée de mise à mort  de dizaines de travailleurs et leurs familles.
Le bureau dela LADDHde M’sila  dénonce cette situation  et exige :
1- l’ouverture d’une enquête par le ministre de la justice sur le traitement discriminatoire des affaires liées au conflit par les instances judiciaires de M’sila :
a)- l’opérateur privé a esté en justice  pour entrave à la liberté de travail 85 travailleurs, que le tribunal  a condamné à des peines d’emprisonnement et des amendes, alors que ces mêmes travailleurs sont en situation de grève.
Grève qui demeure légale dans ce pays.
b)-Rejet par le procureur général de la plainte relative à la fraude fiscale, déposée par 03 comptables de l’unité.
c)-l’occultation  par le procureur de la république du tribunal de M’sila de la plainte déposée par 08 travailleurs contre 61 personnes étrangères, que le l’opérateur privé a ramené d’Alger, et fait passé pour des ‘’experts’’ qui ont pris d’assaut dans la nuit du 18 au 19 septembre 2011 l’usine et agressé avec une rare violence les travailleurs grévistes  campant devant l’unité.
2- Dénonçons le silence suspect de la majorité écrasante de la presse nationale sur l’affaire d’Algal +,qui se singularise par une revendication ayant trait non pas à une augmentation de salaires ,mais la dénonciation d’une privatisation irrégulière qui s’apparente à un  détournement d’un patrimoine de la collectivité nationale.
3)-Demandons aux hautes autorités du pays de trancher sur ce conflit et mettre un terme sur la souffrance des travailleurs et leurs familles.
Amroune Layachi
Membre de La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme section M’sila
0662741154


  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »